Non classé

BARBOTINE : Terre liquide. Mélange d’eau de d’argile. A la Faïencerie, nous utilisons de l’argile qui vient de France de la région de Limoges.
BISCUIT : Objet cuit non-émaillé. Une fois cuit à 1030°C dans un four à gaz, l’objet d’art sort du four de cuisson en matière dure. L’objet a changé de couleur, de gris vert argile il est passé à blanc pur.
CERAMIQUE : Terme générique désignant l’ensemble des argiles soumis à l’épreuve du feu : terre cuite, faïence, grès, porcelaine,etc…
COULAGE : Formation d’objets (creux ou pleins) à partir de barbotine coulée dans un moule poreux.
DEGOURDI : Désigne la pré-cuisson lente dans un four. Première cuisson à 1030°C qui a pour but de solidifier la pièce et de la rendre poreuse, ce qui facilite le stockage et l’émaillage. On parle aussi de biscuit.
EMAIL : Enduit vitrifiable opaque, ordinairement stannifère, qui s’emploie en forte épaisseur sur les faïences et sur les vernis déjà cuits pour les décors. A la Faïencerie les émaux sont fabriqués à partir de pigments qui viennent du nord de l’Italie, pays de la couleur et des nuances depuis des siècles.
EMAILLAGE : Action de déposer l’émail sur un support céramique (biscuité) par pulvérisation, par arrosage ou bien même au pinceau.
FAÏENCE : Nom donné à la poterie stannifère qui se fit dans la ville italienne de Faenza sous l’influence hispano-mauresque.

C’est le nom que l’on donne à une pièce encéramique poreuse prête à être émaillée.
EBAVURAGE : Action de rectifier, d’adoucir la surface et les arêtes des produits façonnés crus.